Petit rappel ! Voici l’origine des fêtes de Bayonne !

13095957_1762245997327524_1709506180189510519_n
Les fêtes de Bayonne c’est déjà 84 ans d’histoire ! Eh oui, la prémière édition fut célébrée le mercredi 13 Juillet 1932. Cependant, cet année sera la 80eme édition car interrompues pendant les années de guerre de 1940 à 1944.

Eh non, les fêtes de Bayonne ne sont pas originaires d’ici mais de Pampelune. C’est une bande de copains de la section rugby de l’Aviron Bayonnais qui fréquentaient les fêtes de Pampelune et proposèrent de créer celles de Bayonne dans le même esprit. L’idée, c’est un programme de qualité accompagnant la célébration du 14 juillet.

Le jeté des clés du balcon

[Roi Leon]
[Roi Leon]

Depuis 1947, c’est l’événement qui marque le début des festivités. Symboliquement, la mairie confie à ses habitants les clés de la ville. Le nombre des clés jetées est de trois ce qui représente les trois quartiers de la ville : Grand-Bayonne, Petit-Bayonne et Saint-Esprit.

 

Les traditions

[Sud-Ouest]
[Sud-Ouest]

Bien évidement diverses animations sont venues s’ajouter aux nombreuses coutumes liées aux Fêtes. Les plus connues et les plus attendues sont les courses de vaches, sur une place au coeur du Petit-Bayonne. Aujourd’hui, quatre courses de vaches ont lieu chaque année, dont une au succès populaire grandissant, en matinée. Dès le debut des fêtes, un tournoi de pelote avec les plus grands champions de pelote à main nue, prend place au Trinquet Moderne. Enfin, la corrida et le corso lumineux s’ajoutent au gros des évenements à ne surtout pas rater.

Les peñas

[Fêtes Bayonne]
[Fêtes Bayonne]

Cette tradition est très typique en Espagne du centre et du nord et sont souvent eux qui animent les soirées arrosées. C’est eux qui logent dans des casemates, ne désemplissent pas pendant quatre jours et cinq nuits. Chaque peña, selon sa raison d’être, apporte sa touche personnelle. Elles sont plus de quatre-vingt.

La tenue blanc et rouge 

[Sud-Ouest]
[Sud-Ouest]
Au début on se portait pas la tenue typique d’aujourd’hui. C’est en 1969, que Luis Mariano jette les clefs, vêtu de blanc et rouge, comme à Pampelune. Trente ans plus tard, la commission prône plus que jamais le port du blanc et rouge; question d’égalité plus que d’uniformité.

Bayonne et Pampelune : un jumelage noué par la fête et les bon verres de 1L d’alcool !

[Play Idol]
[Play Idol]

Il faut dire que plus qu’une fête Espagnole c’est une fête BASQUE. Bayonne est jumelée depuis 1960 à Pampelune, capitale navarraise. Les deux villes se connaissent bien puisque Bayonne fut pendant longtemps le port de la Navarre. En 1932,  les Bayonnais se sont inspirés des Fêtes de Pampelune pour lancer celles de Bayonne. Les Fêtes de Pampelune dites de San Fermin, sont aujourd’hui connues dans le monde entier. A Bayonne les courses de vaches sont moins dangereuses. Les festayres de Bayonne ont adopté depuis 10 ans, comme ceux de Pampelune une tenue blanche et rouge. A la mort d’Arnaud Saez, concepteur de l’affiche des Fêtes pendant cinquante ans, Bayonne s’inspire une fois de plus de sa jumelle et lance un concours d’affiches.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/20/d633124001/htdocs/clickandbuilds/sudouest/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Comments

comments

Powered by Facebook Comments